QUESTIONS & RÉPONSES

  1. Quel nom utilise-t-on pour les KNITS ?

    On dit soupape, soupape d’aération, valve de dépression, valve de type ‘non-retour’, clapet équilibreur, etc.

  2. Pourquoi l’admission d’air dans le système d’évacuation des eaux sanitaires est-elle si importante ?

    Grâce à cette admission d’air, la garde d’eau n’est pas rompue. Sans admission d’air, la sous-pression est à-même de vider les siphons et l’air vicié des égouts pourrait alors rentrer dans le bâtiment.

  3. Pourquoi les valves KNITS sont-elles innovantes ?

    Avant l’utilisation des valves KNITS, les tuyaux d’évacuation ainsi que la colonne de chute se terminaient au-dessus de la toiture: on parlait d’un système ouvert qui admettait de l’air afin d’éviter la sous-pression. Ce système présentait évidemment l’inconvénient majeur de dégager des odeurs peu plaisantes. Les KNITS évitent les percements de toiture onéreux tout en évitant le risque de sous-pression: on utilise l’air qui se trouve dans le bâtiment.

  4. Depuis quand cette technologie existe-telle ? A-t-elle fait ses preuves?

    Depuis 1970 des millions de valves KNITS ont été installées partout dans le monde. Les appareils sont contrôlés individuellement sur leur fiabilité et ceci selon les normes européennes (EN 12380) et internationales en vigueur. Elles portent la Keymark.

  5. Quel est le domaine d’application des KNITS ?

    Le Mini-Knits a été conçu pour l’aération des embranchements et des appareils sanitaires individuels, tandis que le KNITS II est placé en tête de la colonne de chute à raison d’une valve par 10 étages*.

  6. Les clapets sont-ils sujets au vieillissement ?

    Non! Les KNITS répondent aux prescriptions européennes et américaines en la matière. En outre elles ont été soumises à 1,5 million de mouvements ce qui correspond à une utilisation sans faille pendant 80 ans. Finalement, chaque valve est contrôlée individuellement avant d’être emballée.

  7. Quelles sont les températures extrêmes ?

    Les valves sont livrées munies d’un embout isolant qui sert également d’emballage. Cet isolant permet à la membrane de fonctionner correctement entre –20°C et +60°C.

  8. Où peut-on installer les KNITS ?

    Dans un endroit accessible avec un apport suffisant d’air frais garanti, toujours de façon bien verticale. Comme ils sont tous les deux étanches jusqu’à 10.000 Pa selon EN 12380 (classe A 1), ils peuvent être installés jusqu’à 1.000 mm en-dessous de l’appareil.

    Le KNITS II est installé au sommet de la colonne de chute, par exemple au grenier afin d’éviter un percement de la toiture. Là il doit se trouver à au moins 150 mm au-dessus de la connexion du branchement horizontal supérieur sur la colonne ainsi que 150 mm au-dessus de l’isolation horizontale qui se trouverait sur le grenier.

    Le Mini-Knits se place soit au-dessus de l’appareil sanitaire, soit sous l’évier, dans les vides techniques, dans le vide au-dessus d’un faux-plafond etc., dès qu’il se trouve au minimum à 100 mm au-dessus du tuyau d’évacuation horizontal de cet appareil.

  9. Les valves KNITS peuvent-elles être installées à l’extérieur ?

    Oui, parce qu’elles sont fabriquées en une matière synthétique de haute qualité (ABS) qui résiste aux rayons UV. Un couvercle en aluminium est disponible afin de protéger le capuchon isolant.

  10. Une ventilation primaire, ouverte est-elle toujours nécessaire ?

    En effet, pour les bâtiments de plus de 10 étages* ou pour les égouts desservant plus de dix maisons. La ventilation ouverte doit se trouver le plus près possible de l’égout principal. Elle sert à éviter toute pression positive dans l’égout principal. Il est à recommander d’installer un Maxi-Filtra à son sommet.

  11. Faut-il un entretien spécial ou le remplacement ponctuel des KNITS ?

    Deux fois non! Dès qu’elles sont protégées d’objets étrangers et que l’apport d’air frais est possible, aucun entretien n’est nécessaire. Elles sont garanties pendant une période qui est égale à celle du reste du système dont elles font part.

* à défaut de prévoir un amortisseur P.A.P.A.